L'Enfant : Chapitre II

Dans ce lieu sont narrés les grands évènements de Melhnor, les récits des Héros... Les livres poussiéreux et anciens grimoires nous racontent beaucoup de choses. Attention : Section Rôle-Play !
Répondre
Alangorha
Chef de Clan
Messages : 33
Enregistré le : 09 avr. 2017 - 10:26

L'Enfant : Chapitre II

Message par Alangorha » 21 mars 2018 - 15:53

Chapitre II : Le jour où tout a basculé (première partie)

Elle se réveilla d’elle-même, pleine d’énergie, alors que l’obscurité était encore absolue. Le soleil allait bientôt se lever. Comme toujours, elle quitta le domaine familiale sans dire un mot à ses parents qui devaient encore être endormis. Presque en courant, elle passa devant la demeure-mère du village. Le chef se levait généralement à la même heure que la jeune femme et avait pour habitude de la regarder passer, depuis sa fenêtre, en buvant une tasse d’une de ces délicieuses bières qui ne se vendent qu’à Drummor, seule ressource que le village importe de l’extérieur. Ce matin-là, aucune lumière ne brillait dans la bâtisse du chef. La jeune femme n’y prêta pas d’attention et alla aux fenêtres de ses amis pour les réveiller. La plupart étaient déjà sur le pas de leur porte et l’attendaient. Ensemble, ils empruntèrent le chemin sinueux qui traversait le village et montèrent au sommet de la falaise. Cette fois, ils n’admirèrent pas le soleil se lever car la route vers leur objectif était encore longue. Ils ne croisèrent personne sur le chemin. Alors que le soleil était à son paroxysme, ils atteignirent un petit village peuplé d’ermites et de rares chercheurs. Ils y firent une pause pour manger et reprendre des forces, non sans avoir discuté avec les habitants. Ils eurent ainsi cette confirmation : ce qu’ils venaient chercher se trouvait bel et bien plus haut, à quelques heures de marche.
Ils reprirent la route. Empruntant des chemins de plus en plus escarpés, de plus en plus dangereux. Ils durent très vite utiliser leurs bras pour progresser, escaladant les rochers avec une rapidité décuplée par leur impatience d’arriver à destination. L’effort demandé nécessitait une maitrise du souffle et de la respiration parfaite. Ils avaient cette qualité. Mais l’impatience de la jeunesse les empêchait de rester silencieux, les jeunes amis ne pouvaient s’empêcher de parler, de partager leur émotion, quitte à être essoufflés.
Finalement, après une escalade interminable et plusieurs points de côté, ils atteignirent une crevasse qui s’enfonçait dans la montagne, creusée il y a des siècles par une coulée de lave. Elle était suffisamment large pour qu’un adulte habile y passe sans accrocs. Une fois celle-ci traversée, les jeunes gens découvrirent une de ces merveilles qu’on ne voit généralement qu’en rêves. La crevasse débouchait sur l’intérieur du cratère d’un ancien volcan. Celui-ci était recouvert d’une végétation luxuriante vierge de toute main humaine. Des arbres d’une taille impressionnante s’élevaient le long des parois rocheuses tandis que le centre du cratère formait un trou d’eau autour duquel s’étendait une clairière d’herbes hautes.
Ce genre clairière abrite généralement des animaux de taille moyenne qui l’utilisent pour se cacher des prédateurs. Les créatures qui occupaient celle-ci n’avaient pas besoin de se cacher ; elles n’avaient pas de prédateurs.
Les jeunes visiteurs trouvèrent d’abord leurs traces, puis entendirent leurs cris… Ils ne firent pas trois pas dans la forêt que l’un d’eux les survolait en rugissant. Quand elle le vit, la nièce du chef du village n’eut plus aucun doute sur la véracité des légendes ; les dragons existaient, et ils étaient magnifiques !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité