La Geste de Katsuchiyo

L'Arbre de Vie est l'alliance protectrice de la Forêt de Jade. Les Elfes sont pacifiques à partir du moment où l’on ne menace pas leur environnement.
Répondre
Katsuchiyo
Baron
Messages : 53
Enregistré le : 16 janv. 2017 - 13:01

La Geste de Katsuchiyo

Message par Katsuchiyo » 07 févr. 2017 - 11:03

Katsuchiyo, jadis l'un des plus puissants Seigneurs de guerre en ce monde, se réveilla seul sur la plage Emeraude bordant la forêt de Jade.

Ouvrant difficilement ses paupières pleines de sable, il constata que la majestueuse forêt n'avait pas brûlé malgré les assauts conjugués de l'Armée Pourpre et de l'Armée Autonome.

ça et là gisaient des corps enchevêtrés, des chariots, balistes et scorpions d'assaut calcinés. A quelques mètres de lui, le souffle d'un fier destrier se fit de plus en plus rare jusqu'à ce qu'il expira dans un ultime hennissement de douleur. A environ 500 mètres, le fortin de Zemla, inauguré avec faste trois mois auparavant, ne présentait plus que deux bouts de mur presque intacts, tout le reste n'était que désolation...

Derrière lui, les flots commençaient à rejeter tonneaux et débris, vestiges de la furieuse bataille navale qui l'avait mené à sa perte.

Le soleil était à son zénith et inondait la scène de bataille de ses rayons puissants.
La soif tiraillait désormais Katsuchiyo et, au prix d'un effort surhumain, il parvint à se relever malgré les deux flèches logées dans son épaule droite et sa cuisse gauche.
Il ramassa un morceau de planche et s'en servit de béquille.

Où était donc la horde ennemie ? Etait-elle partie piller la capitale royale ? Où sont mes amis Ulloa, Arwen, Elbereth et tous les autres ?
Il pressa le pas du mieux possible pour gagner l'orée du bois.
La forêt était également silencieuse.

Cependant le contact avec un vénérable pin sylvestre lui redonna espoir et vigueur...la forêt était décidément le rempart des elfes.

Quelle folie lui avait pris, lui et tant d'amis tombés au champ d'honneur, de vouloir gagner les mers pour s'emparer de tout Melhnor ?

Il songea "si je survis à mes blessures, plus rien ne sera jamais comme avant..."

Katsuchiyo
Baron
Messages : 53
Enregistré le : 16 janv. 2017 - 13:01

Message par Katsuchiyo » 08 févr. 2017 - 11:40

Ellwen avait conservé sa beauté intacte malgré ses 550 ans. Après plusieurs jours de marche forcée, au plus profond de la forêt de Jade, il la retrouva dans son manoir Sylvestre visiblement épargné par les affres de la guerre.

Fut-ce par peur ou par amitié, elle accepta dans un premier temps de lui offrir des soins, le gîte et le couvert.

Peu à peu Katsuchiyo retrouva des forces et, avec elles, son profond désir de revanche.
Pour autant Ellwen refusait de s'associer à de telles intentions belliqueuses, contraires selon elle à "l'esprit pacifique et silencieux qui doit animer le peuple elfique".
Katsuchiyo s'emporta "Ce sont tous ces Seigneurs de Guerre qui nous ont agressé les premiers, convoitant notre bois, notre or et nos bijoux !"

Mais rien n'y fit...
Dans un ultime élan de sympathie, Ellwen offrit à Katsuchiyo un chariot tiré par deux magnifiques licornes.
A l'intérieur il eut plaisir à découvrir des vivres pour plusieurs semaines, un peu d'or et quelques bijoux et surtout toute une panoplie d'armes anciennes mais en parfait état dont l'arc légendaire de Jonassien.

"L'aventure commence !" songea Katsuchiyo.

Katsuchiyo
Baron
Messages : 53
Enregistré le : 16 janv. 2017 - 13:01

Message par Katsuchiyo » 20 mars 2017 - 11:47

Pour tout humain ou même nain, la forêt de Jade aurait pu paraître hostile avec par endroit cette forte densité d'arbres et arbustes ne laissant guère passer la lumière.

Pourtant, avec un regard d'elfe, même avec peu de luminosité, la vie foisonnait sous chaque racine, chaque pierre ou feuille.

Katsuchiyo était d'humeur mélancolique ce jour là et il s'attarda à observer le travail incessant des fourmis sylvestres.
Toutes tendaient vers un même but : préserver l'espèce quitte à se sacrifier.

Il fut soudainement interrompu par une voix familière. "Vous ici....Monseigneur ?"
La silhouette et la voix étaient familière. Sans même se retourner Katsuchiyo sourit intérieurement. Posément il répondit à son visiteur "Edrenn, mon vieil ami...je pensais que tout mon conseil avait péri..."

"Non, Monseigneur. Les pertes ont été grandes. Avez-vous vu le champ de bataille ? Il ne reste que ruine et désolation. Certains se sont enfuis, comme votre serviteur ici présent mais je vous supplie de n'y voir de la lâcheté..."

"Je connais ta valeur au combat mon ami. Parfois la fuite est la seule solution. Es-tu seul ?"

"J'ai une bonne nouvelle pour vous Monseigneur. Notre campement est à peine à une heure de marche d'ici. Venez donc réapparaitre au yeux de vos sujets. Ils vont reprendre immédiatement espoir."

"C'est que...j'ai échoué. Je ne mérite même pas d'être encore en vie."

"Ne soyez pas si sévère. Les pertes sont lourdes, la plupart des nos amis et parents ont péri et cette douleur ne quittera jamais nos coeurs. Et pourtant une sourde colère anime également les esprits de tous. Sans cette trahison des mages, jamais les Armée Pourpre et Autonome réunies n'auraient pû ainsi franchir nos lignes. Beaucoup demandent le prix du sang."

"Bien. Cela correspond à mon propre désir de vengeance. Je vais me présenter à mon peuple bien-aimé, après tout ce sera à lui de me juger sous l'égide de nos divinités."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité